• Amélie Breuil

Comment créer un brandboard pour son entreprise, et quels éléments faut-il inclure ?

On entends très souvent parler de brandboard et de charte graphique, lorsque l’on discute avec des graphistes. En effet, au delà du logo, il est essentiel de construire une identité visuelle globale pour une entreprise, et ces documents en sont «le résumé». Que l’on vous livre un brandboard ou une charte graphique, vous retrouverez dans ces deux types de documents l’ensemble des éléments qui composent votre identité visuelle.


Aujourd’hui, j’avais envie de vous présenter brièvement la différence entre une charte graphique et un brandboard, et surtout vous apprendre comment en constituer un pour votre entreprise ! C’est parti ? ☺️

Avant de commencer …

À quoi ça ressemble un brandboard ?

Et est ce que j’en ai besoin pour ma petite entreprise ?

Un brandboard peut par exemple prendre cette forme là :






C’est un document assez simple donc,

qui tient généralement sur une

feuille A4 ou sur un fichier un

peu plus grand. On y retrouve

tous les éléments qui constituent

l’identité visuelle d’une entreprise :

le logo et ses éventuelles

variations de formes,

monogrammes, écussons…

les différentes couleurs et

typographies utilisées,

ainsi que d’autres éléments

selon les cas.





L’intérêt de ce document est multiple :

  • D’une part, il va permettre d’avoir tous les éléments dont vous pouvez avoir besoin «à portée de click». Lorsque je livre un brandboard à un.e client.e, je m’assure même qu’elle puisse télécharger une typographie simplement en cliquant sur le nom de celle-ci ! Ainsi, quand vous aurez besoin de certaines choses, vous savez que vous pouvez tout trouver au même endroit.

  • D’autre part, c’est un document qui pourra vous être utile si vous venez à travailler avec un graphiste, un webdesigner, un illustrateur, ou autre prestataire de services. Vous pourrez lui donner ce document, de cette manière ce qu’il créera pour vous sera en parfaite cohérence avec votre identité visuelle existante.

Ceci étant dit, vous n’êtes biensûr pas dans l’obligation d’avoir un brandboard, cependant c’est un document très simple qui pourra vous être utile ! C’est pourquoi je vous conseille quand même vivement d’en avoir un, ou de vous créer le votre vous-même ☺️


Ok mais… et pourquoi pas une charte graphique ?


Oui tiens c’est vrai ça, pourquoi ne pas faire une charte graphique pour votre entreprise ?

Et bien vous pouvez totalement demander à un graphiste de vous constituer une charte graphique, ou bien essayer de la créer vous-même mais… c’est un travail beaucoup plus conséquent et fastidieux !

La charte graphique, par rapport au brandboard, est un document qui va venir encadrer votre communication de manière encore plus globale. Ce document va lister toutes les «règles» à suivre, en terme de création visuelle, d’utilisation de vos logos et des différents éléments de votre identité visuelle, mais aussi en terme de style, de ton, de ligne artistique… des éléments de «stratégie» et d’identité qui ne figurent pas dans un brandboard.





Alors oui, une charte graphique est un document beaucoup plus complet qu’un brandboard ! Tous les points y sont abordés, il n’y a pas de place pour le doute ou pour les interrogations : on sait comment bien utiliser votre identité visuelle. Mais honnêtement, je ne suis pas sûre que cela soit nécessaire pour tous les types d’entreprise. Je pense que, lorsque l’on se lance, avoir un brandboard vous sera utile, avoir une charte graphique sera un peu… «démesuré» ! Chaque chose en son temps ! ☺️


Mais qu’est ce que j’y met alors, dans mon brandboard ?


Ce que tu vas mettre dans ton brandboard va surtout dépendre de ton identité visuelle ! De sa complexité, du nombre d’éléments qui la composent, etc etc…


Il y a certaines choses que l’on retrouve dans « tous » les brandboards, et d’autres qui dépendent des graphistes, ou des spécificités d’une identité visuelle ! (Par exemple si tu as des illustrations spécifiques pour ta marque, des petits stickers, des textures que tu utilises régulièrement…)


En constituant ton brandboard, il faut en fait que tu te poses cette question :


« De quoi aurait besoin quelqu’un qui ne connaît pas du tout ma marque, pour réussir à re-créer des fichiers en cohérence totale avec mon identité visuelle ? »

Tu y mettras donc probablement :

  • Ton logo, dans toutes ses déclinaisons de couleurs et de formes, si tu en as plusieurs,

  • Les typographies que tu utilises, et éventuellement comment tu les utilises (typographie de titres, de sous-titres, de corps de texte…),

  • Les couleurs que tu utilises, avec leurs références hexadécimales, CMJN et RVB,

  • Tu peux inclure un moodboard, qui servira à restituer l’ambiance, l’atmosphère de ta marque,

  • Si tu en as dans ton identité visuelle : les motifs et/ou les textures que tu utilises régulièrement,

  • De même, les éventuelles illustrations, stickers, éléments graphiques etc… que l’on retrouve de manière fréquente dans ton identité visuelle,

  • Parfois, on peut aussi retrouver une sorte de « direction artistique », comprenant principalement des images qui dictent la ligne à suivre pour ta marque.


Cette liste n’a biensûr rien d’exhaustif !

En soit, tu es assez libre de mettre « ce qui te plaît » dans ton brandboard. La seule chose est de garder en tête ton objectif : celui de restituer l’univers de ta marque, pour fixer ton identité visuelle, y avoir accès en permanence, et pouvoir transmettre ce document à un éventuel prestataire !


J’espère que cet article sur l’utilisation et la création d’un brandboard te sera utile ! Si tu as besoin d’aide ou de conseils, tu peux tout à fait me contacter par mail ou sur Instagram ! Je te répondrais avec plaisir ☺️


À très vite pour un nouvel article, sur les cartes de visites cette fois !


Amélie 🌷