• Amélie Breuil

Les 8 éléments à inclure dans une charte graphique d'entreprise

La semaine dernière, je vous parlais de l’intérêt et de l’importance d’une charte graphique pour une entreprise. Dans cet article, je vous expliquais pourquoi il est important d’en avoir une (ou tout du moins d’avoir un brandboard), et à quoi cela sert 📑

Cette semaine, nous allons creuser un peu plus ce sujet, en abordant les différents éléments à inclure dans une charte graphique. Si vous souhaitez essayer de constituer vous même votre charte, suivez le guide ! ➡️





Mais tout d’abord, commençons par un petit rappel, si vous avez manqué l’article de la semaine dernière.

À quoi sert une charte graphique ?


Une charte graphique est un document constitué des règles et des codes visuels qu’une entreprise va devoir suivre. Avoir une charte graphique sert à assurer une meilleure cohérence dans la communication d’une entreprise, en interne et en externe. Ce sont en général les graphistes et les chargés de communication qui s’occupent de créer le document puis de le partager à l’ensemble de l’entreprise.

En résumé, une charte graphique sert à unifier, à harmoniser l’identité visuelle d’une entreprise dans sa communication, afin que celle-ci soit plus mémorable, et plus reconnaissable.



Les éléments à inclure dans votre charte graphique

Je vais maintenant essayer de vous faire une liste, la plus complète possible, des différents éléments que l’on peut retrouver dans une charte graphique. Ces éléments sont susceptibles de varier, et ne sont absolument pas tous obligatoires ! Cela dépends en grande partie de votre entreprise, de votre identité visuelle, et des éléments qui la composent.

En construisant votre charte graphique, pensez à garder en tête le but de votre charte graphique. Vous devez imaginer que ce document sera lu et utilisé par des personnes qui ne connaissent pas votre entreprise, et il faudra qu’elles puissent utiliser correctement votre identité visuelle.


  • Le logo : c’est biensûr l’un des éléments les plus incontournables de votre charte graphique et de votre identité visuelle. Vous pouvez mettre dans votre charte graphique votre logo et ses différentes déclinaisons de couleurs, ainsi qu’expliquer brièvement la symbolique de votre logo, et les raisons de sa conception.

  • Les déclinaisons de votre logo : vous pouvez également inclure les variations de votre logo (variation de positionnement, logo secondaire, submark, monogramme…). L’idéal est de préciser comment et quand utiliser chaque logo.

  • Les règles d’utilisation de vos logos : ces règles dépendront de votre logo. Vous pouvez préciser comment votre logo doit être utilisé, sur quels types de fonds, à quelle taille minimale/maximale, l’espace qu’il doit y avoir autour.. Il est également important de préciser ce qu’il n’est PAS possible de faire avec vos logos.

  • Les typographies à utiliser, et comment les utiliser : Précisez quelles typographies vous utilisez dans votre communication, et à quels éléments est ce que chaque typographie corresponds. Par exemple, vous aurez une typographie pour les titres, une typographie pour les sous-titres, et une typographie pour le corps de texte. Vous pouvez aussi parfois avoir une typographie manuscrite en plus. Vous pouvez aussi mentionner la taille de caractère et le type de graisse à utiliser pour chaque élément.

Astuce : Pour faciliter l’utilisation de votre charte, vous pouvez inclure un lien de téléchargement des typographies dans votre fichier PDF.

Voilà un exemple de ce que cela donne :


  • Les couleurs à utiliser, et comment les utiliser : c’est la même chose que pour les typographies. Il faut mentionner les codes couleurs de chaque couleur de votre charte, pour qu’elles puissent être réutilisées exactement de la même manière. Pensez à inclure les codes hexa (#FFFFFF), les codes CMJN (0,0,0,0) et les codes RVB (0,0,0), pour que votre lecteur ai tous les éléments dont il a besoin. Vous pouvez aussi idéalement préciser quelles sont les couleurs majeures et mineures, et quelle utilisation vous faites de chaque couleur. On peut par exemple imaginer utiliser une couleur particulière uniquement pour des titres, ou uniquement pour des liens.



Ensuite, on passe dans les éléments optionnels à mettre dans votre charte graphique :

  • Les motifs ou illustrations éventuellement créés : en fonction de votre identité visuelle, vous aurez peut-être des motifs, des illustrations, des pictogrammes… à insérer dans votre charte graphique. Encore une fois, vous pouvez préciser quand et comment s’en servir.

  • Des exemples d’application : Vous pouvez également inclure des éléments tels que la mise en page de votre site web, de vos cartes de visites ou d’une plaquette commerciale. Cela donnera un bel exemple de la manière dont votre charte graphique est utilisée, et donnera une direction à suivre pour la création de d’autres supports visuels.

  • Enfin, vous pourrez inclure des éléments tels que la direction artistique et photographique à suivre, le ton que vous employez, les symboles que vous utilisez.. dans le but de permettre à votre lecteur de bien identifier et comprendre l’image que vous souhaitez renvoyer.

Voilà donc les différents éléments que l’on retrouve généralement dans une charte graphique. En principe, ils permettent à une personne, même extérieure à votre entreprise, de saisir votre identité et de comprendre comment bien la retranscrire visuellement.


Si vous avez besoin d’aide pour créer votre propre charte graphique d’entreprise, ou si vous avez des questions sur les éléments à y inclure, vous pouvez tout à fait me contacter. Je vous répondrais avec plaisir ! ☺️


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest, ou à le partager autour de vous ! 📤


Je vous souhaite une très belle journée, et vous dis à très vite pour un nouvel article sur la création d’une palette de couleurs harmonieuse ! 🎨

Amélie 🌷